Résolution relative à la préservation de l’Etat de droit en Hongrie, Warszawa, 22.09.18

L’Assemblée Générale de la Fédération des Barreaux d’Europe comprenant 250 Barreaux relevant des Etats membres du Conseil de l’Europe, qui représentent plus d’un million d’avocats européens, réunie à Varsovie le 22 septembre 2018,

Considérant la nécessité pour l’UE d’agir face à des actions du gouvernement hongrois qui constituent un risque pour les valeurs de l’Union, à savoir l’indépendance de la justice, le fonctionnement des systèmes constitutionnel et électoral, la liberté d’expression, la corruption, les droits des minorités, la situation des migrants et des réfugiés et la liberté de culte.

Considérant l’action du Parlement européen qui a décidé le 12 septembre 2018, d’engager la procédure « article 7 » pour menace grave à l’encontre de l’Etat de droit, de la démocratie et des droits fondamentaux dans un Etat membre,

La FBE soutient l’initiative engagée par le Parlement européen afin de préserver l’indépendance de la justice, la démocratie et les droits de l’Homme dans l’ensemble des Etats membres et appelle les autorités hongroises à mettre fin immédiatement aux atteintes graves et répétées à l’Etat de droit.

AEA-EAL, Lyon 23.11.18 – Posted workers in Europe/Les travailleurs détachés en Europe

L’Association Européenne des Avocats – the  European Association of Lawyers (AEA-EAL) is pleased to announce the next Congress in LYON on 23 November 2018, on the topic:

“Posted workers in Europe”.

LEGAL AND ECONOMIC ASPECTS: SOCIAL PROTECTION OF WORKERS – NEEDS OF ENTERPRISES – UNFAIR COMPETITION?

On 29 May 2018, the European Parliament approved a revision of the Directive on posting workers within the EU, as the number of these workers  increases every year.

All European countries as well as most important economic sectors are concerned.

We intend to approach legal and the economic aspects of this topic with speakers out of different countries of Europe, lawyers who are dealing with this matter, representatives of national and European authorities, in house lawyers from enterprises, sending out workers or receiving posted workers.

We will be pleased to welcome you on November 23 in the historic town of Lyon ( in the premises of the Lyon Bar, 176 Rue de Crequi, 60003 Lyon, France ) to discuss this topic!

Do not miss  the unique opportunity of exchange of views about this issue, which economic and political impact is growing, provoking some distrust in the public opinion and in admistration of  hosting countries.

* * *

L’Association Européenne des Avocats – the  European Association of Lawyers (AEA-EAL) a le plaisir de vous présenter son prochain congrès qui se tiendra à LYON le 23 novembre 2018 sur le thème :

Les travailleurs détachés en Europe

ASPECTS JURIDIQUES ET ECONOMIQUES: PROTECTION SOCIALE DES TRAVAILLEURS – BESOINS DES ENTREPRISES –CONCURRENCE DELOYALE?

Le Parlement Européen a approuvé le 29 mai dernier une révision de la directive sur les détachements des travailleurs, dont le nombre augmente considérablement chaque année.

Tous les pays de l’Union Européenne, ainsi que les secteurs économiques les plus importants sont concernés.

Nous étudierons les aspects juridiques et économiques avec des intervenants de différents pays européens : avocats ayant eu à traiter de contentieux dans le domaine, représentants des autorités nationales et communautaires, juristes d’entreprises exportatrices et importatrices de main d’œuvre.

Nous vous proposons de participer à nos travaux le 23 novembre dans la ville historique de LYON (Maison du Barreau, 176 Rue de Crequi, 60003 LYON, France).

Ne manquez pas un échange d’expériences unique sur la circulation des travailleurs en Europe, d’une importance économique croissante, mais qui soulève parfois la méfiance des opinions publiques et des administrations des pays d’accueil.

Sofia, 22 juin 2018 – Conférence sur la numérisation de la justice

Les défis de la profession juridique découlant du programme de numérisation de l’UE.

La FBE et le CCBE ont participé au Congrès organisé à Sofia par le Conseil Supérieur des Avocats de Bulgarie relatif à la numérisation de la justice de l’UE.

Ralitsa Negentsova, Présidente du Conseil Supérieur, a déclaré que la numérisation dans tous les domaines de la vie publique a suscité d’importants défis à la profession d’avocat. Un avocat européen moderne a besoin de construire de nouvelles connaissances et compétences de qualité. Sans cela, il est impossible de protéger les droits et les intérêts des citoyens, des entités juridiques, ainsi que l’État. Ces défis s’appliquent également à la magistrature, qui est appelée à adopter et à mener à bien la difficile réforme de la justice électronique, l’une des principales politiques de l’Union européenne. La réforme touche tous les représentants des professions juridiques, y compris les avocats.

Le président de la FBE, Maitre Lucherini, a fait part des fruits des travaux de la Commission Prospective de la profession de la FBE et de l’expérience positive du système italien, qui pourrait constituer un modèle.

FBE International Young Lawyers’ Human Rights Oratory Competition – Poznan, 29-30 June 2018

FBE / OIRP Poznań

Ist International Young Lawyers’ and Law Students’ Human Rights Oratory Competition, Poznań 2018

 

« All people are born free and equal in respect of their dignity and their rights, they are endowed with reason and conscience and should act towards others in a spirit of brotherhood. »
 Art. 1 of the Universal Declaration of Human Rights

 

Under this slogan, the European Bars Federation / Strasbourg (FBE) and the District Chamber of Legal Advisors / Poznań (OIRP) organized on the 29 and 30 June 2018 at the headquarters of OIRP in Poznań / Poland, the I International Young Lawyers’ and Law Students’ Human Rights Oratory Competition.

The organizers, through this event, invited young lawyers and law students (age up to 30 years of age) to disseminate the values ​​of the Declaration of Human Rights.

This year, we celebrate the 70th anniversary of the United Nations Assembly’s adoption of the Universal Declaration of Human Rights (Paris, December 10, 1948) as a set of human rights and their application.

Many young lawyers, law students, responded to our invitation addressed to them. After the preliminaries, 9 semi-finalists from such countries as The United Kingdom, Spain, Serbia and Poland were invited to participate in the Competition. The theme of the oral presentation of each of the semi-finalists was the same and was based on the Declaration of Human Rights – well known to everyone.

The participants of the competition were: Mr. Christopher Banks (London), Mrs. Paola Cuenca Chamorro (Madrid), Mr. Aleksa Filipov (Vojvodina), Mrs. Klaudia Gozdz (London), Mrs. Nekane Legorburu (Bilbao), Mrs. Paola Moctezuma (Madrid), Mrs Elizabeth Smith (London), Mr. Rafał Sokół (Warsaw), Mr. Darrieux Raposo Roi (Bilbao).

The speeches of individual participants during the two days of the contest struggle were subject to a broad but objective assessment of the international jury composed of: Artur Wierzbicki,  (Poznań) – Jury President, Professor Sara Chandler (London) – Jury Member, Mrs. Monique Stengel (Paris) – Jury Member, Mr. Marc Wesser (Berlin) – Jury Member.

On the first day of the Competition, the final four were selected. On the second day, with a slightly changed formula of the speeches, as a result of the Jury’s deliberatin and its unanimity, the winning four were selected:

1. Mr. CHRISTOPHER BANKS (London) – 1st place
2. Mr. RAFAŁ SOKÓŁ (Warsaw) – 2nd place
3. Ms. PAOLA CUENCA CHAMORRO (Madrid) and Mr. ALEKSA FILIPOV (Vojvodina) – 3rd place ex aequo

The competition was an excellent opportunity to practice oratory skills of young lawyers and law students as well as exchange experiences in this group. The next, second edition is planned for next year.

 Artur Wierzbicki,

President of FBE Human Rights Commission FBE

DECLARATION ABOUT POLAND FROM THE FBE

The FBE is committed to the rule of law, access to justice and the defence of human rights. The FBE is gravely concerned about the independence of judges in Poland and is aware of the Report and statement made by the United Nations Special Rapporteur on the Independence of judges and lawyers:  http://www.ohchr.org/EN/Issues/Judiciary/Pages/IDPIndex.aspx

The Special Rapporteur’s report highlights the critical situation in Poland when on the 3rd July 2018  40% of the Supreme Court judges will be forced to retire before the end of their term, which is a violation of the Polish constitution, and marks a worrying politicisation of the judiciary. Instead of completing 6 years in office, any judge reaching 65 years of age is to be retired on Tuesday 3rd July. 

Mr Michele Lucherini, President of the FBE, stated: “These changes undermine the rule of law and the principle of independence of judges. If the judiciary are politicised then justice is endangered and the judicial system may appear less fair, and result in the population disbelieving that they have access to justice.”

Assises de la Méditerranée – Ragusa, 12-14 avril 2018

Les Assises de la Méditerranée de la FBE rassemblent des avocats des quatre rives de la Méditerranée. Les Assises se sont tenues le 13 avril et les délégués venaient du Liban à l’est, de la Tunisie et du Maroc au sud, du Portugal, de l’Espagne, de la France et de l’Italie au nord. Il y avait aussi des avocats du nord de l’Europe, dont le Royaume-Uni, la Belgique et l’Allemagne.

Les Assises ont été organisées par la Commission Méditerranée de la FBE (FBEMC) dirigée par le président Giorgio Assenza, la vice-présidente Dominique Attias, Omar Abbouzzohour (Secrétaire de FBEMC) et en coordination avec Yves Oschinsky (président sortant FBE) et Michele Lucherini ( Vice-président FBE). Le barreau de Ragusa a également joué un rôle décisif.

La Conférence a porté sur les règles européennes; les services apportés par les avocats; les règles de déontologie communes; la gestion de la sécurité sociale des travailleurs marocains dans la province de Raguse; protection de sécurité sociale pour les travailleurs du secteur agricole; les possibilités d’investissement en Méditerranée; l’avocat comme support aux entreprises et aux investissements; l’établissement de personnes et en particulier de retraités.

Une attention particulière a été accordée à l’analyse de la situation en France concernant le projet de loi Macron sur la justice et la situation au Liban (voir résolutions).

Ce fut un événement mémorable en raison de l’actualité du programme scientifique et la contribution en profondeur des conférenciers.

La FBE à Exeter en faveur de la profession juridique

Le président Michel Lucherini et la présidente sortante Sara Chandler ont assisté aux événements du Dimanche du Droit à Exeter les 9 et 10 juin.

Les juges, avocats, shérifs, maires et responsables des comtés et des villes du Devon, du Somerset, de Cornwall, du Dorset et du Wiltshire ont été invités par le haut shérif du Devon et son honorable juge May, toutes deux parlant de justice et de loi.

Le président de la FBE a souligné l’importance de la  Devon et du Somerset Law Society dans l’amélioration de la culture internationale des avocats pour la défense des droits et de la justice.

Election de la présidence pour 2018-2019

L’Assemblée générale de la FBE a élu, le 19 mai 2018, la nouvelle présidence pour l’année 2018-2019.

Michele Lucherini (IT – Lucca) est le nouveau président ; Silvia Giménez-Salinas Colomer (ES – Barcelone), première vice-présidente; Dominique Attias (FR – Paris), deuxième vice-présidente. Monique Stengel (FR – Paris) est la nouvelle trésorière et Charles Kaufhold (Luxembourg), le secrétaire général.

Un remerciement spécial aux secrétaires Marta Cuadrada et Philippe Loew, à la présidente sortante, Sara Chandler et à l’ancien trésorier, Christoph Munz.

Une reconnaissance spéciale également à Izabela Konopacka (PL – Wroclaw), pour son engagement dans la FBE.

NAPLES, 16 mars 2018 – « Droit et liberté. Le rôle et les défis de l’avocat dans la société du troisième millénaire. Vers un nouveau Manifeste de Naples des avocats

L‘Ordre des avocats de Napoli a tenu une réunion internationale très fructueuse sur plusieurs sujets d’intérêt particulier sous l’intitulé : « Droit et liberté ». Le rôle et les défis de l’avocat dans la société du troisième millénaire. Vers un nouveau Manifeste de Naples des avocats ».

Des membres de la FBE ont pris la parole, dont Yves Oschinsky (ancien président), Sara Chandler (présidente), Michele Lucherini (vice-président) et Iza Konopacka (présidente de la Commission des nouvelles technologies).

Le deuxième manifeste de Naples a été rédigé lors de cette réunion, puis approuvé par la FBE à Bologne en mai 2018.

Merci à Michel Benichou, Luis Martì Mingarro, Aldo Bulgarelli et Alessandro Senatore

Michele Lucherini a présenté un rapport sur le statut européen des avocats et des barreaux.