50ème anniversaire du barreau congolais – Kinshasa, 9-10 juillet 2018

Il s’est tenu à KINSHASA le 50ème anniversaire du barreau congolais. Le congrès avait pour thème « La profession d’avocat et l’état de droit ». Au nom de la FBE, la vice-présidente Dominique Attias a souligné le rôle des barreaux dans la préservation de l’importance de l’état de droit et de l’indépendance de la profession qui doivent être garantie par les barreaux.

FBE-ICCBA Affiliation Agreement – Den Haag, 29.06.18

During the ICCBA’s Annual General Assembly, ICCBA (International Criminal court Bar Association) and FBE signed an Affiliation Agreement. The Agreement lays the foundations for close cooperation between the two organisations with the aim of working together on future projects.

Closing Legal Year – “Let’s Get Digital” – Den Haag, 29.06.18

The Closing of the Legal Year, celebrated by the Bar of The Hague, was organized from June 21 until June 29, 2018. These closing-celebrations are organized since 1947. The theme of this year’s congress was ‘Let’s get digital’, an afternoon about the digital challenges the legal profession faces.

At the Dean’s concert, the Grammy-award winning collective ‘Ludwig’ played Schubert, Vivaldi and Glenn Miller.

FBE-President Michele Lucherini met Bas Martens, former dean of the Hague Bar and representative to the FBE, visited the Gala on the top floor of Binck 36, a former industrial building for the postal services. A memorable evening with live music and cabaret.

Résolution relative aux droits des femmes, proposée par la Commission des Droits de l’Homme de la FBE, – Varsovie, 22.09.2018

L’Assemblée générale de la Fédération des Barreaux d’Europe (FBE), représentant 250 barreaux d’Europe et comptant 1 million d’avocats membres, qui s’est réunie à Varsovie le 22 septembre 2018, a exprimé sa vive inquiétude quant à la situation actuelle des femmes dans le monde.

La Fédération des Barreaux d’Europe rappelle l’existence de la Déclaration universelle des droits de l’homme, qui comprend quatre principes, six droits et six obligations réaffirmant le droit de tout être humain de vivre dans un monde dont l’avenir n’est pas compromis par le manque de responsabilité envers le présent.

Reconnaissant l’engagement des avocats en raison de leur rôle privilégié dans la société ainsi que leur contribution aux droits humains et sociaux, qui représentent le cœur de la mission des avocats, nous apprécions en particulier l’engagement et le travail sans relâche de toutes les avocates dans ce domaine, en particulier les actions et activités de notre collègue SAMAR BADAWI, qui lutte activement pour les droits des femmes en Arabie saoudite.

Résolution relative aux droits de l’Homme en Turquie, proposée de la Commission des Droits de l’Homme de la FBE – Varsovie, 22/09/2018

L’Assemblée générale de la Fédération des Barreaux d’Europe (FBE), représentant 250 barreaux d’Europe et comptant 1 million d’avocats membres, qui s’est réunie à Varsovie le 22 septembre 2018, a exprimé sa vive inquiétude quant à la situation actuelle des juges, procureurs, avocats et journalistes en Turquie.

Conformément à la position que nous avons toujours adoptée, nous, la FBE, demandons fermement que cessent l’arrestation, la détention et la poursuite arbitraires des juges, des avocats et des journalistes.

Nous demandons à nouveau que les représentants de l’État cessent de recourir à la torture et aux mauvais traitements et qu’une enquête soit menée sur ces crimes.

Nous exigeons la protection pleine et entière de l’indépendance des professions juridiques et journalistiques en Turquie et le respect des droits de l’homme des juges, des avocats et des journalistes et apportons notre appui sans réserve à nos collègues en Turquie.

Résolution relative aux droits de l’Homme en Pologne, proposée par la Commission des Droits de l’Homme de la FBE – Varsovie, 22/09/2018

L’Assemblée générale de la Fédération des Barreaux d’Europe (FBE), représentant 250 barreaux d’Europe et comptant 1 million d’avocats membres, qui s’est réunie à Varsovie le 22 septembre 2018, a exprimé sa vive inquiétude quant à la situation actuelle des juges et avocats en Pologne.

Malheureusement, la FBE constate encore la perte progressive de l’indépendance des juges, des procureurs, des avocats et du système judiciaire en raison de l’intervention ouverte du gouvernement dans la nomination et la révocation des juges, de son non-respect des décisions des Cours de justice et de son ingérence dans les poursuites menées par le ministère public.

La FBE a également exprimé son inquiétude quant aux changements apportés à la Cour suprême de Pologne, ainsi qu’aux procédures disciplinaires et procédures d’enquête entamées contre certains juges.

Résolution relative aux atteintes à la vie et à l’intégrité des avocats serbes et de leur famille – Varsovie, 22/09/2018

L’Assemblée générale de la Fédération des Barreaux d’Europe (FBE), représentant 250 barreaux d’Europe et comptant 1 million d’avocats membres, qui s’est réunie le 22 septembre 2018, a exprimé sa vive inquiétude quant aux atteintes à la vie et à l’intégrité des avocats serbes et de leur famille au cours des trois dernières années, qui ont entraîné la mort de trois avocats, Dragoslav Ognjanovic, Vladimir Zrelec et Nemanja Stojanović.

Nous rappelons que toute atteinte à un avocat ayant un lien avec sa profession d’avocat est une atteinte portée à la justice elle-même.

Nous en appelons à l’ensemble des autorités serbes et leur demandons d’identifier et de traduire en justice le plus rapidement possible les personnes ayant perpétré ces meurtres, et de prendre des mesures concrètes afin d’apporter sécurité et protection aux avocats serbes, de manière à prévenir ce type d’actes criminels à l’avenir.

Résolution relative à la violation des principes de l’État de droit en Roumanie – Varsovie, 22/09/2018

L’Assemblée générale de la Fédération des Barreaux d’Europe (FBE), représentant 250 barreaux d’Europe et comptant 1 million d’avocats membres, qui s’est réunie le 22 septembre 2018, a exprimé sa vive inquiétude quant à la violation persistante des principes de l’État de droit par le parti au pouvoir, par le biais d’initiatives législatives entravant la lutte contre la corruption et rendant les juges et procureurs vulnérables face aux ingérences politiques, ainsi que par le remplacement de la Procureure cheffe du Parquet national anticorruption, du Procureur général et de la Direction de l’Inspection judiciaire pour des motifs politiques.

Nous en appelons au gouvernement roumain afin qu’il annule immédiatement toutes ces mesures et poursuive ses efforts de lutte contre la corruption par le biais d’une législation anticorruption ne favorisant par les personnalités politiques, et de procédures de sélection des hauts magistrats respectant leur indépendance ainsi que celle de l’ensemble du système judiciaire.

Résolution relative à la violation de la liberté d’expression en Roumanie – Varsovie, 22.09.2018

L’Assemblée générale de la Fédération des Barreaux d’Europe (FBE), représentant 250 barreaux d’Europe et comptant 1 million d’avocats membres, qui s’est réunie le 22 septembre 2018, a exprimé sa vive inquiétude quant à la violation du droit à la liberté d’expression de citoyens roumains, issus pour la plupart de la diaspora et réunis à Bucarest le 10 août 2018 pour manifester contre la corruption. Les forces de l’ordre roumaines, sous prétexte de rétablir l’ordre, ont recouru à la force de manière excessive à l’encontre de manifestants pacifiques, dans l’objectif de les intimider et de les disperser.

Nous en appelons aux autorités de l’État roumain et leur demandons d’identifier et de punir tous les abus en matière de maintien de l’ordre public, de prendre des mesures immédiates pour faire respecter la liberté d’expression en Roumaine et de ne pas recourir à la force pour la réprimer.

Résolution relative à la « Défense des défenseurs » – Varsovie, 22/09/2018

L’Assemblée générale de la Fédération des Barreaux d’Europe (FBE), représentant 250 barreaux d’Europe et comptant 1 million d’avocats membres, qui s’est réunie à Varsovie le 22 septembre 2018 et a examiné les résolutions proposées par les différentes Commissions de la FBE l’alertant sur les situations actuelles suivantes :

  • la violation des principes de l’État de droit dans plusieurs pays membres du Conseil de l’Europe ;
  • les atteintes à l’indépendance du système judiciaire ;
  • la violation des droits de la défense ;

 décide à l’unanimité

de créer un groupe de travail ayant pour objectif de combattre fermement ces violations devant les institutions et autorités nationales et internationales.